attaquable

attaquable [ atakabl ] adj.
• 1587; de attaquer
Qui peut être attaqué, qui est exposé aux attaques. vulnérable. Cette procédure n'est pas attaquable. Testament attaquable. annulable, illégal. ⊗ CONTR. Inattaquable.

attaquable adjectif Qui peut être attaqué militairement avec succès. Qui est critiquable ou vulnérable. Qui peut être altéré par un produit. Qui peut être attaqué en justice.

⇒ATTAQUABLE, adj.
Qui peut être attaqué (cf. attaquer I A). Anton. inattaquable.
A.— MILIT. [En parlant d'un objectif] Qui peut être attaqué avec succès. Place attaquable (Ac. 1798-1932) :
1. L'Empereur a passé de là à ce qu'il appelait la situation admirable de la Russie contre le reste de l'Europe, à l'immensité de sa masse d'invasion. Il peignait cette puissance assise sous le pôle, adossée à des glaces éternelles qui au besoin la rendaient inabordable; elle n'était attaquable, disait-il, que trois ou quatre mois ou un quart de l'année, tandis qu'elle avait toute l'année entière, ou les douze mois contre nous; ...
LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 2, 1823, p. 276.
Rem. Attesté ds les dict. gén. à partir de Ac. 1798.
B.— P. métaph.
1. Qui peut être dominé; qui présente un point faible. Synon. vulnérable.
a) Au sens physique :
2. Que serait-ce, grand Dieu! Pour un pauvre fœtus humain, de sortir, à huit jours, quinze jours, du sein de sa mère, et, au lieu d'y faire en paix les transformations qui le fortifient, de les subir nu, sous le ciel? Quelles seraient ses sensations en quittant son doux abri et en tombant dans l'air froid? Telles doivent être celles de l'insecte, quand mou, faible, attaquable et pénétrable de partout, flottant presque encore et gélatineux à l'œil, il subit le froid, le vent, le choc de tant de choses rudes.
MICHELET, L'Insecte, 1857, p. 57.
b) Au fig., sens moral et intellectuel. Synon. faible, influençable :
3. Ce dépit ne diminua point quand elle vit le capitaine, enchanté de la bohémienne et surtout de lui-même, pirouetter sur le talon en répétant avec une grosse galanterie naïve et soldatesque : — une belle fille, sur mon âme! — Assez sauvagement vêtue, dit Diane de Christeuil, avec son rire de belles dents. Cette réflexion fut un trait de lumière pour les autres. Elle leur fit voir le côté attaquable de l'Égyptienne. Ne pouvant mordre sur sa beauté, elles se jetèrent sur son costume.
HUGO, Notre-Dame de Paris, 1832, p. 286.
2. [En parlant d'un corps, d'une substance] Altérable :
4. Il est évident que la solution qui consiste à dissimuler le métal attaquable sous une membrane (peinture ou métal inaltérable), destinée à l'isoler de l'oxygène et à empêcher ainsi sa destruction, n'est pas satisfaisante pour l'esprit en tant que conception, ni exempte de critiques dans la pratique.
Arts et litt. dans la société contemp., 1935, p. 2013.
Spéc., CHIM. Qui réagit à l'action de :
5. ... 5 le silicofluorure (...) pour faire notamment des verres fluorés, peu attaquables par l'acide fluorhydrique.
C. DUVAL, Le Verre, 1966, p. 40.
3. [En parlant d'une chose abstr.] À quoi l'on peut faire opposition; dont la valeur intellectuelle, morale est remise en question. Synon. critiquable :
6. En médecine, les statistiques portent sur des faits si complexes qu'elles sont presque toujours attaquables, même quand on les établit avec soin et avec des faits dont on est sûr.
C. BERNARD, Principes de méd. exp., 1878, p. 66.
Spéc., DROIT. [En parlant d'un titre, d'un acte judiciaire] Qui peut être attaqué en justice. Titre, contrat, testament attaquable.
DÉR. Attaquabilité, subst. fém.Émotivité, irritabilité psychique : ,,J. Lefrancq parle d'attaquabilité afin d'éviter les associations trop particulières qu'entraîne le terme d'émotion`` (MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 225). (1946, MOUNIER, Traité du caractère, p. 225; suff. -ité).
PRONONC. ET ORTH. :[]. Ortho-vert 1966, p. 251, signale : ,,aucun mot ne s'écrit avec -quable, sauf les six adjectifs ci-après : (in)attaquable, critiquable, immanquable, remarquable, rétorquable et risquable``.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1587 (DE LA NOUE, Discours politiques et militaires ds Dict. hist. Ac. fr. : Les assaillans regarderent aussi de leur part aux endroits qui leur sembloyent les plus attaquables); attest. isolée; repris en 1761 (Mém. de M. le Duc du Maine cité par Trév. 1771).
Dér. de attaquer; suff. -able.
STAT. — Fréq. abs. littér. : Attaquable. 20. Attaquabilité. 2.

attaquable [atakabl] adj.
ÉTYM. 1587; de attaquer.
1 Qui peut être attaqué. || Forteresse attaquable, difficilement attaquable.
2 Qui est exposé aux attaques, qui présente un point faible. Vulnérable. || La place n'est attaquable que d'un seul côté.
Altérable. || Un métal attaquable.
Fig. || Le côté attaquable d'une personne. Faible.
0 Ne pas donner prise est une perfection négative. Il est beau d'être attaquable.
Hugo, Shakespeare, p. 33.
3 Critiquable. || Ce raisonnement est attaquable. Critiquable, discutable, réfutable; faux, fautif, imparfait. || Ce sondage, cette statistique est attaquable.
4 Dr. Qui peut être attaqué en justice. || Ce testament est attaquable. Annulable, illégal.
CONTR. Imprenable, inattaquable. — Parfait.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • attaquable — ATTAQUABLE. adj. des 2 genres. Qui peut être attaqué. La Place n est attaquable que de ce côté …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ATTAQUABLE — adj. des deux genres Qui peut être attaqué. La place n est attaquable que de ce côté. Ce titre est attaquable, n est point attaquable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ATTAQUABLE — adj. des deux genres Qui peut être attaqué. La place n’est attaquable que de ce côté. Ce titre est attaquable. Ce raisonnement n’est pas attaquable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • attaquable — (a ta ka bl ) adj. Qui peut être attaqué. HISTORIQUE    XVIe s. •   Les assaillans regarderent aussi, de leur part, aux endroits qui leur sembloyent les plus attaquables, LANOUE 632. ÉTYMOLOGIE    Attaquer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • inattaquable — [ inatakabl ] adj. • 1726; de 1. in et attaquable 1 ♦ Qu on ne peut attaquer avec quelque succès. Poste, position inattaquable. 2 ♦ Qui ne peut être attaqué, altéré. ⇒ inaltérable. Métal inattaquable par l acide. 3 ♦ Qui ne peut être mis en cause …   Encyclopédie Universelle

  • critiquable — [ kritikabl ] adj. • 1737; de critiquer ♦ Qui mérite d être critiqué. ⇒ attaquable, contestable, discutable. Son attitude est plus que critiquable, elle est blâmable, condamnable. Il est critiquable sur tous les plans, de tous les points de vue.… …   Encyclopédie Universelle

  • discutable — [ diskytabl ] adj. • 1791; de discuter 1 ♦ Qu on peut discuter (2o), dont la valeur n est pas certaine. ⇒ attaquable, contestable, controversable. Raison, affirmation, opinion, méthode discutable. Il le dit, mais c est fort discutable. Ce n est… …   Encyclopédie Universelle

  • vulnérable — [ vylnerabl ] adj. • 1676; lat. vulnerabilis, de vulnerare « blesser » 1 ♦ Qui peut être blessé, frappé par un mal physique. Endroit, point vulnérable. Ils « ne sont pas immunisés, ils sont vulnérables » (Duhamel) (⇒ fragile) . 2 ♦ (Abstrait) Qui …   Encyclopédie Universelle

  • Bois Raméal Fragmenté — Pour les articles homonymes, voir BRF. Le bois raméal fragmenté, ou encore bois raméaux fragmentés (BRF) est le nom donné à un mélange de résidus de broyage (fragmentation) de rameaux de bois (branches). Par extension, le terme BRF désigne aussi… …   Wikipédia en Français

  • Bois raméal — fragmenté Pour les articles homonymes, voir BRF. Le bois raméal fragmenté, ou encore bois raméaux fragmentés (BRF) est le nom donné à un mélange de résidus de broyage (fragmentation) de rameaux de bois (branches). Par extension, le terme BRF… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.